n°51 – Du bon usage de « on »

Dans quels cas faut-il mettre un n apostrophe après on ?

Lorsqu’on écrit « on n’a pas« , on a souvent tendance à oublier le n apostrophe. Certes, il ne s’entend pas du fait de la liaison avec le on. Pourtant, il faut bien l’écrire. De façon générale, à chaque fois qu’il y a pas ou plus dans une phrase, il y a forcément ne, n’ ou ni avant. Il en va de même lorsqu’on exprime une restriction avec ne…que.

Quand on ira au cinéma, on n’achètera que nos tickets. Nous n’avons pas besoin de pop corn.
On n’aperçoit les Pyrénées que lorsqu’il fait beau, et encore il faut habiter sur les hauteurs de Toulouse ou bien être sur la Garonne.

on_n

Publicités

n°17 – Le pluriel des noms propres

Doit-on mettre un s aux noms propres ?
Les noms propres (noms de famille, noms de lieux géographiques et noms de marques) sont invariables dans 99 % des cas :
Les dernières Nike que j’ai achetées sont vraiment jolies, mais pas très résistantes.
Nous allons passer le week-end chez les Dupont, à Collioure.
Ma bibliothèque est pleine de Zola et de Dostoïevski. J’en ai une douzaine de chaque.

La principale exception à la règle générale de l’invariabilité des noms propres concerne les noms de peuples, de races et d’habitants :
Mes matchs de rugby préférés sont ceux opposants les Gallois aux Australiens.

nomspropres

n°7 – L’accord des adjectifs qualificatifs (cas général)

La règle : l’adjectif qualificatif s’accorde en genre (masculin ou féminin et dans ce dernier cas le plus souvent on ajoute un e) et en nombre (singulier : sans s / pluriel : avec un s) avec le nom qu’il qualifie.
Image

Diego est petit pour son âge, mais à côté de sa soeur Lucie il semble grand. Elle est vraiment très petite. Mais on peut dire qu’ils sont tous les deux petits.

Pour rappel, un adjectif qualificatif est un mot qui apporte des précisions sur le nom qu’il accompagne.

n°4 – Accords de participe passé avec être

Comment accorder le participe passé avec l’auxiliaire être ?

désolé
On accorde toujours le participe passé avec le sujet qui fait l’action lorsqu’il est employé avec l’auxiliaire être. On l’accorde en genre (masculin – sans e, ou féminin – avec un e) et en nombre (singulier – sans s ou pluriel – avec un s).

Je suis désolé, tu es désolée, nous sommes désolés. Papa, maman je ressens une envie de m’isoler.