n°48 – Comment conjuguer « avoir » à l’impératif ?

L’impératif du verbe avoir

À l’impératif (mode utilisé pour donner un ordre), avoir devient aie, avec un e à la fin. L’erreur la plus fréquemment commise consiste à écrire aies car on se dit qu’il s’agit de la 2e personne du singulier. Ayez simplement en tête que l’impératif s’écrit toujours aie.

N’aie pas peur de l’inconnu. Il faut voyager pour s’aguerrir et s’ouvrir l’esprit.
Aie un peu plus confiance en ton frère. Je suis certain qu’il peut t’aider.

aie

Publicités

n°46 – Faut-il mettre « er » ou « ez » après vous ?

Lorsque vous écrivez vous dans une phrase, vous avez le réflexe d’écrire ez en terminaison et vous avez raison… la plupart du temps. Il est en effet aussi possible que vous soit suivi d’un verbe à l’infinitif, et donc se termine par er (pour les verbes du 1er groupe).

Pour savoir si vous devez écrire er ou bien ez à la fin du verbe, remplacez-le par prendre. Si vous pouvez le remplacer par prendre, alors notez er, sinon il faut noter ez.

Je passerai vous récupérer demain à 14 h pour aller voir l’étape du Tour de France. Nous pourrions écrire « je passerai vous prendre » donc la terminaison est er.
Vous voyez bien que cet enfant a une jambe plus courte que l’autre, non ? Nous ne pourrions pas écrire « vous prendre bien… » donc la terminaison est ez.

erez

n°45 – Quel temps et quel mode utiliser après « si » ?

Quel temps met-on après si ?

Si est la plupart du temps suivi du présent, de l’imparfait ou bien du plus-que-parfait de l’indicatif. Il n’est surtout jamais suivi du conditionnel : si j’aurais su. J’espère que cette simple évocation vous choque :).

guerreboutons

Si + présent de l’indicatif :
Si vous l’interrogez maintenant, vous allez tout comprendre.

Si + imparfait de l’indicatif :
Si tu essayais de passer un peu moins de temps au lit, tu te ferais des amis.

Si + plus-que-parfait de l’indicatif :
Ils auraient dîné en terrasse ce soir s’il avait fait beau.

n°40 – Le subjonctif de voir

Comment conjuguer le verbe voir au subjonctif ?

Il faut écrire et dire : que je voie, que tu voies, qu’il voie, que nous voyions, que vous voyiez, qu’ils voient.

On entend parfois : que je voye, qu’il voye,… ce qui n’est pas correct en français.

Il faut que je voie un conseiller d’orientation rapidement ! Je ne sais vraiment pas quoi faire après le bac. Et toi, je pense qu’il faut que tu voies un ophtalmo. Il me semble que ta vue s’est dégradée.

quejevoie

n°33 – Le subjonctif de « croire »

Le subjonctif n’est pas un gros mot… Il s’agit d’un mode grammatical exprimant un doute, un fait souhaité, une action incertaine. Il contraste donc avec l’indicatif, qui est censé rapporter les faits réels.

En ce qui concerne le verbe croire, il faut écrire et dire :
que je croie, que tu croies, qu’il croie, que nous croyions, que vous croyiez, qu’ils croient.

Ex : Ton fils souhaite que tu croies en lui. Ça l’aidera à avoir confiance en lui.

croies

On entend parfois le y prononcé, ce qui est incorrect en français : que je croye, qu’il croye.